La Confirmation

Vendredi 1er novembre 2013 // Etapes de la vie chrétienne

Quels sont les dons de l’Esprit Saint ?

On parle des "sept dons de l’Esprit" qu’on reçoit lors de la confirmation : don de sagesse, d’intelligence, de conseil, de force, de connaissance, d’affection filiale et de crainte de Dieu.

La sagesse : pour discerner ce que Dieu attend de nous et avoir le désir de la sagesse de Dieu qui est amour infini.

L’intelligence : pour nous aider à approfondir et à comprendre la Parole de Dieu, bien sûr par notre intelligence, mais davantage par le coeur.

Le conseil : c’est se mettre à l’écoute de Dieu pour se laisser guider par lui. Il faut accepter dans la prière les "conseils" de Dieu, afin de discerner ce qui est bien et ce qui est mal.

La force : pour rester fidèles à l’Evangile et pour oser témoigner du Christ aux autres.

La connaissance : pour nous aider à mieux saisir le vrai sens de la vie, pour nous-mêmes et pour les autres.

L’affection filiale : c’est aimer Dieu comme un enfant ; ce don est aussi appelé "crainte" de Dieu. Ce n’est pas en avoir peur, mais c’est se rendre compte que nous devons toujours l’aimer de plus en plus.

La Crainte de Dieu  : il ne s’agit pas d’une quelconque terreur. Il s’agit d’une juste distance à vivre pour s’ajuster à Dieu. Abandonner toute idée de "toute puissance" personnelle pour entrer dans l’humilité libérante de l’Évangile

Tous ces dons sont étroitement liés les uns aux autres.

La célébration de la confirmation

Lors de la confirmation, le baptisé reçoit la marque de l’Esprit du Père et du Fils : l’évêque lui impose la main et applique sur son front la marque de l’huile.

"Sois marqué de l’Esprit saint, le don de Dieu", telle est la parole prononcée par celui qui confirme et impose la main pour l’onction d’huile. Une parole très forte. Par la confirmation, le baptisé reçoit la marque de l’Esprit du Père et du Fils. Il l’a déjà reçue quand il plongeait dans l’eau du baptême, il continue de la recevoir par l’onction de la confirmation. Cette marque est comme une trace indélébile qui exprime un don de Dieu, le don qu’il fait au baptisé de sa propre vie, de son propre esprit, de sa puissance d’amour et de vie.

Dans la confirmation, nous sommes marqués par un geste d’onction, avec de l’huile parfumée, qu’on appelle "saint-chrême", un geste plein de douceur. Les mots "christ" et "chrême" ont la même racine. Est "christ" celui qui a reçu l’onction d’huile.

L’huile assouplit les sportifs et les rend forts.

Le parfum a ceci de particulier qu’il se diffuse quasiment à notre insu. On dit souvent que certaines personnes respirent la joie, la bonté, à travers ce qu’elles disent et ce qu’elles font, mais aussi à travers ce qu’elles sont.

Nous portons des marques sur nos traits, sur notre corps qui rappellent nos parents. De même, le baptême et la confirmation nous marquent à jamais : nous sommes les fils et les filles de Dieu, habités par son Esprit.

source : "Croire.com ; avril 2003"

Répondre à cet article