Jubilé de la miséricorde, les Portes saintes s’ouvrent dans les diocèses

Mardi 15 décembre 2015 // Actualités

Le commencement de l’Année jubilaire est toujours solennellement marqué par l’ouverture d’une Porte Sainte par le pape en la Basilique Saint-Pierre au Vatican. Mais, en ce Jubilé de la Miséricorde, le Pape François a souhaité également dans chaque diocèse qu’il y ait une porte de la Miséricorde de telle sorte que tout un chacun puisse à travers le monde faire une démarche jubilaire.

La Porte Sainte rappelle la responsabilité qu’a tout croyant d’en franchir le seuil : c’est une décision qui suppose la liberté de choisir et en même temps le courage d’abandonner quelque chose, de laisser derrière soi quelque chose (cf. Mt 13, 44-46) ; passer par cette porte signifie professer que Jésus-Christ est le Seigneur, en raffermissant notre foi en lui, pour vivre la vie nouvelle qu’il nous a donnée. C’est ce que le Pape Jean-Paul II avait annoncé au monde le jour même de son élection : « Ouvrez toutes grandes les portes au Christ. »

Une Porte Sainte est la traduction concrète dans notre quotidien de l’image que Jésus lui-même s’applique dans l’Evangile : « Moi, je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé » (Jean 10, 9).

Répondre à cet article