Départ du Père Jean MAKAYA pour une nouvelle mission

Dimanche 13 août 2017 // Actualités

Le Père Jean Makaya, notre curé depuis un an, nous quitte pour Biars-sur-Cère à la demande de Monseigneur Laurent Camiade.

Il célébrera sa dernière messe à Montcuq

Dimanche 27 Août à 11 h

en l’église Saint-Hilaire.

A l’issu de la cérémonie un apéritif sera servi à la maison paroissiale.
Il quittera Montcuq le lundi 28 Août.

Originaire de la République Démocratique du Congo, le Père Jean a initié de nombreuses actions dans son pays pour soutenir des populations en grandes difficultés. Dans son ancienne paroisse Saint-Céré, un couple d’agriculteurs l’a accompagné sur place et ils ont créé l’association Kinduku.
Voici leur témoignage : « C’est sur la commune de Kisala, à 15 km de Kikwit (ville de 600 000 habitants) que le Père Jean a acquis une parcelle de 15 ha afin de proposer à des familles sans revenus et sans biens de pourvoir à leur nourriture dans un pays où la malnutrition touche en priorité les femmes et les enfants.
En novembre et décembre 2014, notre projet a modestement commencé : près de 80 arbres fruitiers (bananiers, orangers, safoutiers…) ont été plantés et un abri construit.
A notre retour : création de l’association Kinduku (qui signifie « amitié » en Kilongo) et nous avons rapidement envisagé la construction d’une citerne sur le site afin que les femmes ne soient pas obligées de porter l’eau sur leur tête pendant plusieurs kilomètres. Celle-ci a pu être réalisée fin 2015 grâce à l’argent récolté au cours d’un repas congolais.
En 2016 une nouvelle action a permis de faire les murs extérieurs de l’abri. Il manque encore la porte et les fenêtres avant de pouvoir y installer un gardien et sa famille qui pourra veiller sur les animaux : porcs et moutons que l’on projette d’élever. Par ailleurs, les familles cultivent leurs plantes vivrières : manioc, arachides, patates douces, maïs… »

En 2017, avec les machines à coudre données ou achetées à Montcuq, le Père Jean prévoit de commencer un petit centre afin d’initier à la couture surtout des jeunes femmes, mères célibataires, afin de les aider à mieux s’habiller et à fabriquer les uniformes qui permettront à leurs enfants d’être scolarisés.
Pour ce projet, le Père Jean tient à remercier ceux qui ont déjà contribué par le don de machines et ceux qui dans l’avenir accepteront de contribuer à la réalisation de ces projets.

Les besoins restent importants : en argent surtout, mais aussi en outils et matériel de jardinage, petit matériel agricole, vaisselle et ustensiles de cuisine, livres, petit matériel de soins, fils, tissus, machines à coudre, vêtements d’été, layette….

Les personnes qui souhaitent manifester leur reconnaissance à notre curé et leur solidarité avec le peuple congolais, par des dons en chèques, en espèces ou en nature peuvent le faire directement auprès du Père Jean ou auprès des correspondants des secteurs : Gilles Deviers à Saint Cyprien, Eliette Teyssèdre au Boulve, Marion Blanchou Sauzet, Albert Foissac Trébaix, Janine Muret, Geneviève Foissac ou Simone Lagane à Montcuq.
Les chèques sont à libeller au nom de l’association Kinduku.
La collecte se fera avant et après le départ du Père Jean

Répondre à cet article