célébration du 21 août 2016

Lundi 22 août 2016 // Actualités

Messe d’au-revoir du Père Alexandre

Quelques images :



Le mot d’au-revoir de la part de M. le maire de Montcuq :

Cher Père Alexandre ,chers paroissiens,

Depuis la séparation de l’église et de l’état, il est peu commun pour un élu, sauf à titre exceptionnel, de prendre la parole dans un édifice religieux. A journée exceptionnelle, situation exceptionnelle, au lieu du prêtre qui parle aux fidèles, aujourd’hui, c’est un fidèle qui s’adresse à vous PERE ALEXANDRE .Si toute fois vous voulez bien me compter parmi les vôtres.

PERE ALEXANDRE
Une page se tourne, à mon sens bien trop rapidement.
C’est un honneur et un plaisir pour moi de vous adresser quelque mots en mon nom, et au nom du conseil municipal.
Homme d’ouverture vous avez voulu être le curé de tous, au service des catholiques pratiquants mais aussi à l’écoute de ceux qui restent plus éloignés de l’église.
Vous avez redonné une vie à nos églises, toutes nos églises, en y officiant chaque fois que l’on vous en signifiait la demande.
Vous avez voulu ne considérer que l’aspect positif de chaque situation.
Vous nous avez accepté tels que nous sommes pour ne voir que le bon côté et les capacités de chacun. Et s’il vous est arrivé d’être fatigué, découragé, vous ne l’avez guère montré.
Vous avez donné l’image d’un prêtre serein, confiant ,optimiste. Chacun s’accorde à dire qu’ici notre « petite » communauté fraternelle de foi est bien vivante, et tout cela sous votre impulsion PERE ALEXANDRE.
Tout d’abord par votre attitude bienveillante et attentive, ensuite par votre volonté d’associer chacun à la vie de notre paroisse, ainsi si j’ose dire, l’esprit sain à accompli son œuvre d’unité ,de fraternité et de bonne humeur.

Vous avez su PERE ALEXANDRE mettre votre joie d’être prêtre au service des paroissiens.
Les événements passés et récents dans notre pays ou dans le monde nous montrent la difficulté de vivre au quotidien nos religions quelles quelle soient, mais vous avez toujours pronné la tolérance et l’apaisement . Je vous en remercie.

Nos relations professionnelles ou extra professionnelle ont toujours été d’un dosage parfait entre l’humour et le sérieux que requiert nos deux fonctions. Jamais dérisoires, et toujours respectueuses.
Notre auteur commun aurais pu être PAGNOL, mais avec un peu moins d’envollées Lyriques.

Je souhaiterai que le sentiment général de cet au-revoir ait une connotation Joyeuse, drapée dans une toute aussi grande tristesse.

PERE ALEXANDRE
Je souhaite vous lire quelques rimes qui à mon sens s’accordent avec votre personnalité
L’église nous impose des séparations répétées d’avec nos prêtres.
Aujourd’hui, c’est un déchirement.
Mais c’est aussi pour nous l’occasion de comprendre ce qu’est la communion.
Le père Alexandre ne sera plus parmi nous,
Mais il restera avec nous.
Donnez-nous de pouvoir continuer à vous porter dans votre ministère,
Donnez-lui le pouvoir de continuer à nous porter dans nos faiblesses.

Tout cela bien sur sans offenser votre prédécesseur LE PERE MATHIAS pour le travail qu’il effectué dans notre paroisse.
Et en souhaitant la bienvenue à votre remplaçant l’abbé Jean MAKAYA, Originaire de la république démocratique du CONGO. L’abbé Jean MAKAYA prendra ses fonctions le samedi 10 septembre à 18 heures ici même.
Je ne serais pas présent ce jour là pour cause de vacances, veuillez me le Pardonner.

Si je vous quitte aujourd’hui avant la fin de l’office, veuillez m’en excuser, j’ai des obligations de devoir de mémoire aux monument du souvenir.

MERCI

Répondre à cet article